Office 2010: Comprendre la protection des licences


Nous avions vu comme réarmer Office 2010 Technical Preview, lors d’un article précédent. Si vous avez déployé Office 2010 Beta 2, le système de licence n’est plus tout à fait le même. Une première vérification montre que l’utilitaire OSPPRUN.exe ainsi que les deux DLL nécessaires (osppcext.dll et osppc.dll) pour l’exécuter ont été retirées.

Toutefois, en allant récupérer les trois composants depuis une version Office 2010 TP, voici ce que donne le résultat :

GetLicensingStatus 59a52881-a989-479d-af46-f275c6370663 128a057a-7e95-4063-b296-c54c5f3d3f3a [Entrée]
SkuId            = 128a057a-7e95-4063-b296-c54c5f3d3f3a
eStatus          = SL_LICENSING_STATUS_UNLICENSED
dwGraceTime      = 0D 0:0
dwTotalGraceDays = 0 days
hrReason         = C004F014
qwExpiration     = 0

Pour rappel, voici ce que donnait la même commande avec Office 2010 TP :

GetLicensingStatus 59a52881-a989-479d-af46-f275c6370663 128a057a-7e95-4063-b296-c54c5f3d3f3a [Entrée]
SkuId            = 128a057a-7e95-4063-b296-c54c5f3d3f3a
eStatus          = SL_LICENSING_STATUS_IN_GRACE_PERIOD
dwGraceTime      = 1D 23:37
dwTotalGraceDays = 30 days
hrReason         = 4004F00C
qwExpiration     = 2010/10/31

Au passage, le nombre de réarm utilisé a été réinitialisé à 0, et le nombre maximum de réarm a été remis à 5, bien que cette commande ne soit plus nécessaire. Une autre constatation est qu’il n’apparaît plus une date d’expiration (contrairement à la version TP). Toutefois, Microsoft affirme que toutes les versions antérieures à la RTM ont une date maximum time-bombée au 31 Octobre 2010. Quel sera donc le mécanisme utilisé par Microsoft pour rendre Office 2010 Beta 2 inopérable (ou du moins, non licencié) ? La réponse se trouve en fait dans le service « Office Software Protection Platform » et la manière dont il reconnaît si une application Office est légale ou non.

Voici une démonstration :
  • Quittez toutes les applications Microsoft Office 2010 Beta 2
  • Arrêtez le service « Office Software Protection Platform » (Notez que celui-ci se lance automatiquement à chaque fois que vous exécutez une application Office 2010)
  • Ouvrez la base de registre avec RegEdit, et déplacez vous à l’emplacement
    HKLM\SOFTWARE\Microsoft\OfficeSoftwareProtectionPlatform\…
    ..\Plugins\Objects\msft:rm/algorithm/pkey/2005
  • La valeur ModuleID représente la clé de licence Office. Modifiez la valeur en changeant le dernier chiffre (en théorie un « 8 ») par un autre chiffre (par exemple un « 7 »)
  • Lancez une application Office 2010. Celle-ci apparaîtra avec un titre comme suit ‘non-commercial use (Unlicensed Product)’. Si vous allez dans le Backstage (File/Help), vous verrez que le numéro de PID (Product ID) a disparu.
Pour remettre les choses dans l’ordre initial :
  • Quittez toutes les applications Microsoft Office 2010 Beta 2
  • Arrêtez le service « Office Software Protection Platform » (Notez que celui-ci se lance automatiquement à chaque fois que vous exécutez une application Office 2010)
  • Ouvrez la base de registre avec RegEdit, et déplacez vous à l’emplacement
    HKLM\SOFTWARE\Microsoft\OfficeSoftwareProtectionPlatform\…
    …\Plugins\Objects\msft:rm/algorithm/pkey/2005
  • Remettez la valeur initiale
  • Relancer une application Office 2010. Dans un premier temps, elle devrait apparaître ‘non-commercial’, puis Office Software Protection Platform lui signalant que la valeur ModuleID est bonne, le titre de votre application et l’indication comme quoi votre produit est bien activé devrait être rétabli en quelques secondes.
Il reste à savoir si ce mécanisme sera utilisé lors de la RTM d’Office 2010, la protection du logiciel semblant assez simple au regard de la montée en puissance du piratage dans certains pays (Lien : http://www.infos-du-net.com/actualite/16261-Microsoft-Russie-Office.html)

A propos Arnaud Alcabez

With more than 20 years of experience in computing technologies and 18 years in the world of IT consulting (whose his own company during 9 years - MCT, MCSE, MSS), I have strong and major skills on IT technologies such Exchange, Virtualization, and BPOS/Office365, Cloud strategy and in particular, Microsoft ecosystem. The last 10 years were devoted to growth the MS identification and the business market (large and mid channels) for some French IT companies. Today, as Office365/Exchange Senior Architect at Capgemini, I share my knowledge with internal teams and Capgemini's customers. In parallel, I am acknowledged as a Most Valuable Professional (MVP) since 2003 by Microsoft Corp. I'm a writer for Exchange Magazine in France,the owner and president of the French Exchange Server community (2500 qualified members in September 2008), and one of the five managers on the Exchange Group LinkedIn community. I speak regularly as IT Expert (Level 300/400 sessions) for Microsoft France, for exemple, during the Microsoft Techdays.
Cet article, publié dans Technologies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.