Retour d’expérience sur la migration d’Hyper-V vers Hyper-V R2


Nous avons été récemment sollicités par un organisme financier pour s’occuper de la migration de ses services virtualisés d’infrastructure. Ceux-ci ayant été déployés sur un socle Windows 2008 Hyper-V, il était naturel au vu des apports de la version Hyper-V R2 d’effectuer une migration vers cette nouvelle plateforme. Si vous avez un doute, téléchargez la présentation suivante.

Pour cela, nous avons tout d’abord regardé les différentes méthodes qui s’offraient à nous. Des trois scénarios possibles, nous avons surtout privilégié les retours d’expérience des consultants qui avaient opté pour une méthode plus qu’une autre, et nous nous sommes aperçus que certaines pouvaient être source de problèmes. Au final, nous avons choisi la méthode de mise à jour, agrémenté d’un protocole de retour arrière efficace, que nous avons développé spécialement à cet effet.

Trois éléments essentiels pour réussir ce type de projet :

  • Le premier concerne le mode de licence de Windows 2008 R2, et notamment de l’introduction des deux techniques d’enregistrements possibles : KMS ou MAK. Il est important de choisir la méthode la plus adaptée avant de procéder à la migration à proprement parler
  • La seconde est l’espace disque nécessaire sur le volume système. Lors de la mise à jour, la nouvelle version de Windows Server 2008 R2 est temporairement installée sur le disque système pour y être décompressée. Ceci nécessite au moins 2,6 Go d’espace disponible pour l’installation des sources. Pensez donc à disposer de l’espace suffisant, ou agrandissez vos partitions avant la mise en œuvre. Pensez également à supprimer les états enregistrés de vos machines virtuelles, car ceux-ci ne seront pas compatibles avec la version R2
  • Enfin, le temps de mise à jour dépend de la nature du serveur servant de socle à Hyper-V. Il était donc nécessaire d’avoir une idée très précise du temps estimé pour la mise à jour d’un serveur Hyper-V : Le temps complet d’installation (mise en place des procédures de retour arrière, déplacement des rôles stratégiques pendant la période d’indisponibilité, configuration de la séquence de démarrage des machines virtuelles, déploiement de Windows 2008 R2, enregistrement des systèmes, application des dernières mises à jour, relance des VMs, mise à jour des composants d’intégration et dernière vérification) était dans notre situation d’une heure et 30 minutes au total. (Nos plateformes étaient des IBM xSerie 360). Nous avons choisi de ne pas mettre à jour les drivers matériels vers de possibles nouvelles versions et conservés ceux qui avaient été mis à jour du temps de Windows 2008. Comme tous étaient fonctionnels, il nous semblait incertain de tenter de flasher certains matériels au risque d’endommager la plateforme hôte. Au final, n’ayant pas vu de dégradation de performances matérielles suite à la mise à jour vers Windows 2008 R2, nous nous en sommes tenus à cette situation.

Deux autres petites informations qui peuvent avoir leur intérêt si vous vous lancez également dans ce type de projet. Vérifiez le type de processeur de votre plateforme hôte. En effet, certains processeurs comme les Nehalem Xeon Core i7/i5 fonctionnent mal avec Windows 2008 R2. Le problème est connu, mais Intel semble avoir fait pression sur Microsoft de manière à ne pas trop communiquer à ce sujet.

Il existe un Microsoft Best Practices Analyzer pour vérifier si votre configuration Hyper-V R2 est bonne. Toutefois, ce produit n’est pas encore public au moment où nous écrivons ces lignes (KB977238), et si vous en avez un besoin immédiat, il faudra sans doute passer par un contact chez Microsoft pour qu’il puisse vous l’obtenir tant qu’il n’est pas possible de le télécharger en ligne.

A propos Arnaud Alcabez

With more than 20 years of experience in computing technologies and 18 years in the world of IT consulting (whose his own company during 9 years - MCT, MCSE, MSS), I have strong and major skills on IT technologies such Exchange, Virtualization, and BPOS/Office365, Cloud strategy and in particular, Microsoft ecosystem. The last 10 years were devoted to growth the MS identification and the business market (large and mid channels) for some French IT companies. Today, as Office365/Exchange Senior Architect at Capgemini, I share my knowledge with internal teams and Capgemini's customers. In parallel, I am acknowledged as a Most Valuable Professional (MVP) since 2003 by Microsoft Corp. I'm a writer for Exchange Magazine in France,the owner and president of the French Exchange Server community (2500 qualified members in September 2008), and one of the five managers on the Exchange Group LinkedIn community. I speak regularly as IT Expert (Level 300/400 sessions) for Microsoft France, for exemple, during the Microsoft Techdays.
Cet article, publié dans Technologies, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.