Microsoft Online Services (BPOS) versus Google Gmail/Sites


Si vous devez effectuer un comparatif entre les offres d’hébergement Microsoft versus celles de Google, voici quelques informations qui vous seront utiles. Les premiers documents concernent les comparaisons en termes de productivité entre les deux suites. Ils sont extraits du portail suivant : http://sharepoint.microsoft.com/businessproductivity/why-microsoft/Pages/google-apps.aspx#fbid=M_yF8UsFkXx

Plus directement, voici les liens correspondant aux documents et aux analyses comparatives les plus intéressantes :

Enfin, de notables différences existent aussi en matière de sécurité. De ce point de vue, je vous laisse découvrir la manière dont Microsoft prend au sérieux ce problème numéro 1, surtout quand on souhaite proposer des solutions d’hébergement pour des entreprises privées : http://edge.technet.com/Media/How-Microsoft-Secures-the-Cloud-Infrastructure/.

Le fait de devoir parfois renouveller une partie de ses licences Office (Office 20003, Office 2007 et Office 2010 pour la version actuelle de BPOS, Office 2007 ou Office 2010 pour la version « Exchange 2010 » de BPOS qui sera disponible d’ici la fin de l’année) peut être un réel frein financier à l’adoption des services en ligne Microsoft, mais de manière générale, cela est nécessaire pour la productivité et la qualité des documents et des communications entre vos collaborateurs, mais aussi vis-à-vis votre image à l’extérieur. Le document suivant présente un scénario d’une entreprise ayant migré à Google et la même ayant migré vers Microsoft Online Services, et compare les résultats via les documents produits : http://download.microsoft.com/download/0/5/F/05FF69ED-6F8F-4357-863B-12E27D6F1115/Gone%20Google%20-%20Example%20Pilot%20Findings%20White%20Paper.pdf

Enfin, sachez qu’afin de limiter votre enveloppe budgétaire, il est intéressant de proposer le « Deskless Worker » comme solution de base pour tous les clients qui n’ont pas de besoin de client riche*, et réserver ce dernier aux populations VIP de votre entreprise, qui pour la plupart privilégient les applications Office, bien qu’à titre personnel et privé, elles utilisent des messages comme Gmail ou Hotmail. Je suppose d’ailleurs que cela doit correspondre plus ou moins aux postes les plus anciens de votre parc.

* Au-delà de l’économie sur l’abonnement, et l’absence d’une licence Office, vous y gagnerez également sur la longueur de déploiement, et ainsi, vous pourrez disposer de plus temps pour accompagner vos populations « sensibles ».

A propos Arnaud Alcabez

With more than 20 years of experience in computing technologies and 18 years in the world of IT consulting (whose his own company during 9 years - MCT, MCSE, MSS), I have strong and major skills on IT technologies such Exchange, Virtualization, and BPOS/Office365, Cloud strategy and in particular, Microsoft ecosystem. The last 10 years were devoted to growth the MS identification and the business market (large and mid channels) for some French IT companies. Today, as Office365/Exchange Senior Architect at Capgemini, I share my knowledge with internal teams and Capgemini's customers. In parallel, I am acknowledged as a Most Valuable Professional (MVP) since 2003 by Microsoft Corp. I'm a writer for Exchange Magazine in France,the owner and president of the French Exchange Server community (2500 qualified members in September 2008), and one of the five managers on the Exchange Group LinkedIn community. I speak regularly as IT Expert (Level 300/400 sessions) for Microsoft France, for exemple, during the Microsoft Techdays.
Cet article, publié dans Stratégies, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.