Microsoft Online Services: Quel avenir pour un cloud sans la mobilité ?


Ce n’est pas nous qui l’avons dit, mais Steve Ballmer durant la conférence du D8, Microsoft n’est que le numéro 5 du marché des mobiles de type Smartphone. Or, cela aurait-il une incidence sur l’offre Microsoft Online Services ? Si l’utilisation d’Exchange Online et dans une moindre mesure SharePoint Online est possible sur des périphériques mobiles (quoique l’expérience utilisateur sur SharePoint à partir d’un mobile ne soit pas optimale, loin s’en faut), pour les services Office Communications Online et Live Meeting, ceux-ci ne sont toujours pas accessibles depuis des mobiles.

Pour Office Communications Online, le problème est que Microsoft n’a pas mis en ligne de service CWA (Communicator Web Access), ce qui interdit aux applications existantes (par exemple iDialog sur iPhone) de pouvoir se connecter au service. La solution pourrait venir avec la version 2010 d’OCS, qui devrait être implémentée au cours du premier trimestre 2011, et qui devrait supporter CWA si l’éditeur ne change pas d’avis.

Pour Live Meeting, rien à l’horizon. Il existe bien une version Office Live Meeting Web Access (MWA), développée en Java, mais celle-ci n’est pas exécutable sur les 4 éditeurs dépassant Microsoft en termes de part de marché, alors que WebEx ou LotusLive Meeting permettent depuis longtemps d’assister à des meetings en ligne depuis un Smartphone BlackBerry, iPhone ou Android.

Le push mail est une fonctionnalité banalisée, au sens où elle devrait apparaître gratuitement dans Hotmail, et il est dommage que Microsoft, contrairement à ses concurrents sur les services Online accumule un certain retard en termes d’interopérabilité de ses services et des périphériques mobiles, dont le marché progresse très rapidement.

Microsoft Online Services reste une offre à destination des décideurs, qui disposent d’une solution leur permettant de rationaliser leur budget informatique et pour la première fois, de provisionner un coût d’utilisation annualisé sans risque de dépassement. Or ce sont ces mêmes personnes qui sont souvent dans des situations d’extrême mobilité avec un équipement informatique réduit, le plus souvent composé uniquement de leur téléphone mobile.

Pas très évident d’assister à un meeting rapide en plein 4ème set à Rolland Garros ou en attaquant le 8ème trou de mon parcours sur le green s’il faut que je prenne mon ordinateur avec moi et que je trouve une connexion réseau…😉

Il reste à espérer que les services Online de Microsoft puissent être une plateforme agnostique pour être à jeu égal avec la concurrence et d’ouvrir leur environnement au-delà de la simple messagerie aux périphériques mobiles les plus communément utilisés par les entreprises, car il semble difficile d’imaginer un avenir où les solutions de cloud computing ne riment pas avec mobilité, que ce soit sur Windows Mobile ou sur d’autres périphériques.

A propos Arnaud Alcabez

With more than 20 years of experience in computing technologies and 18 years in the world of IT consulting (whose his own company during 9 years - MCT, MCSE, MSS), I have strong and major skills on IT technologies such Exchange, Virtualization, and BPOS/Office365, Cloud strategy and in particular, Microsoft ecosystem. The last 10 years were devoted to growth the MS identification and the business market (large and mid channels) for some French IT companies. Today, as Office365/Exchange Senior Architect at Capgemini, I share my knowledge with internal teams and Capgemini's customers. In parallel, I am acknowledged as a Most Valuable Professional (MVP) since 2003 by Microsoft Corp. I'm a writer for Exchange Magazine in France,the owner and president of the French Exchange Server community (2500 qualified members in September 2008), and one of the five managers on the Exchange Group LinkedIn community. I speak regularly as IT Expert (Level 300/400 sessions) for Microsoft France, for exemple, during the Microsoft Techdays.
Cet article, publié dans Stratégies, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.