Microsoft Online Services, des feuilles de route détaillées mais des dates d’implémentation encore floues


La Conférence mondiale des partenaires Microsoft (WPC) aura été l’occasion pour Microsoft Corp de présenter publiquement les évolutions futures de la plateforme BPOS. Ceci concerne les mises à jour trimestrielles (voir l’article ici) et les fonctionnalités apportées par la prochaine version de BPOS basée sur les composants 2010 (lire ici). S’il n’y a pas de grand changement par rapport aux informations déjà communiquées précédement, on y apprend par exemple que la prochaine version de BPOS ne sera sans doute pas disponible avant le deuxième semestre 2011.

Il est donc important de considérer que l’arrivée de ces fonctionnalités aura une certaine latence avant de les voir apparaitre réellement sur les datacenters, comme par exemple le centre de gestion des périphériques BlackBerry, et force est de constater que les filiales locales et leurs partenaires BPOS n’ont souvent cette information qu’à la dernière minute.

Ce syndrome n’est pas le fait unique de Microsoft et concerne la majorité des éditeurs de solutions SaaS.  Ceux-ci sont confrontés à des attentes très fortes de leurs clients et prospects, et pour qui, ayant adopté les technologies de l’Internet, s’attendent à des délais très courts de mise en oeuvre entre l’annonce et l’implémentation – ce qui est rarement le cas, et est également lié à la compétition de marché et les effets d’annonces entre les grands acteurs de ce domaine.

Il est donc plus sage d’envisager une attitude pragmatique, et de ne pas rester bloqué sur l’attente d’une fonctionnalité annoncée pour la mise en oeuvre de ce type de solution, car vous pourriez attendre un certain temps avant de la voir véritablement apparaître dans l’offre, sauf si l’éditeur annonce des dates précises de disponibilité. Par contre, ces annonces ont quand même plusieurs avantages :

  • De préparer à l’avance vos infrastructures afin de rester compatible avec l’offre de l’éditeur. Notamment, par exemple, certains produits comme Outlook 2003 ou Entourage 2004 risquent de ne plus être supportés dans BPOS v.Next
  • D’éviter d’acquérir à court terme une solution tierce (quand elle existe) si la fonction est annoncée dans les prochaines mises à jour trimestrielles, et d’avoir des éléments de réponses pour les attentes de vos collaborateurs.

Etant donné que l’Internet est un fabuleux outil de propagation de l’information et de re-publication de bout en bout, de l’éditeur au consommateur du service (et on espère qu’il le restera), il revient aux acteurs locaux (Microsoft France, le réseau de partenaires BPOS, les clients et administrateurs des Microsoft Online Services) de jouer le rôle de filtre par rapport à toutes ces annonces, même si parfois vous risquez plutôt de passer (temporairement) plus pour le Père Fouettard que le Père Noël…

A propos Arnaud Alcabez

With more than 20 years of experience in computing technologies and 18 years in the world of IT consulting (whose his own company during 9 years - MCT, MCSE, MSS), I have strong and major skills on IT technologies such Exchange, Virtualization, and BPOS/Office365, Cloud strategy and in particular, Microsoft ecosystem. The last 10 years were devoted to growth the MS identification and the business market (large and mid channels) for some French IT companies. Today, as Office365/Exchange Senior Architect at Capgemini, I share my knowledge with internal teams and Capgemini's customers. In parallel, I am acknowledged as a Most Valuable Professional (MVP) since 2003 by Microsoft Corp. I'm a writer for Exchange Magazine in France,the owner and president of the French Exchange Server community (2500 qualified members in September 2008), and one of the five managers on the Exchange Group LinkedIn community. I speak regularly as IT Expert (Level 300/400 sessions) for Microsoft France, for exemple, during the Microsoft Techdays.
Cet article, publié dans Stratégies, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.